"Le subjonctif " ou "the subjunctive"

les représentations des apprenants vis-à-vis de l'utilisation de l'anglais dans l'apprentissage de la grammaire française

Translated title of the contribution: "Subjunctive" or"the subjunctive": the representations of learners with regard to the use of English in the learning of French grammar

Rachel Varshney

Research output: Contribution to journalArticle

Abstract

Une langue passerelle, par définition, procure aux locuteurs un moyen de communication pour faciliter l'intercompréhension entre des individus. En ce qui concerne la salle de classe de langue étrangère/seconde, et ce depuis l'introduction d'une approche essentiellement communicative, les pédagogues et autres didacticiens ont eu tendance à privilégier la langue cible plutôt que d'accorder une place égale à la (aux) langue(s) première(s) de leurs apprenants, prenant ainsi le risque de ne permettre aucun pont d'une langue à d'autres. Ces dix dernières années, le débat a été relancé, soulignant ainsi que la controverse sur la présence ou non de la langue première dans la salle de classe est loin d'être résolue et qu'une compréhension définitive du rôle de cette dernière nous échappe. Cette étude, adoptant une approche plurilingue, examine le rôle que joue l'anglais dans l'apprentissage de la grammaire française chez des apprenants australiens dans un contexte universitaire pour mieux comprendre l'aide que cette langue première peut accorder à ces mêmes apprenants.
Original languageFrench
Pages (from-to)43-56
Number of pages14
JournalEtudes de linguistique appliquée
Volume149
Issue number1
Publication statusPublished - 2008

    Fingerprint

Cite this