Les horizons Marxistes de l'éthique de la reconnaissance

Translated title of the contribution: The Marxist horizons of Axel Honneth’s ethics of recognition

Research output: Contribution to journalArticle

Abstract

A première vue, l'éthique de la reconnaissance ne saurait proposer une nourrie de la société qui puisse satisfaire une perspective nourrie à la source marxiste. Au moins trois difficultés semblent pouvoir immédiatement être mises en avant. Elles auront été bien exprimées par Nancy Fraser, même si celle-ci ne les a pas formuées a partir d'une perspective marxiste. Premièrement, Fraser déplore Ie fait que la théorie de la société d'Axel Honneth, aussi bien dans ses dimensions explicatives (comme théorie de la reproduction sociale) que normatives (comme théorie de la justice), est fondée sur une théorie du sujet, qu'elle repose sur une thèse psychologique t. Ce serait la aussi une erreur de fondement essentielle pour une critique qui chercherait ses arguments dans la reproduction matérielle de la société. Est ainsi mis en question le moralisme de I'ethique de la reconnaissance. Secondement, une consequence importante de ce moralisme est, selon Fraser, que la théorie de Honneth est faible pour analyser les injustices dans la redistribution des ressources en tant qu'injustices économiques. Par contrecoup, troisièmement, les luttes sociales seraient interprétées selon un schéma culturaliste essentiellement aveugle à leurs dimensions économiques.
Original languageFrench
Pages (from-to)159-178
Number of pages20
JournalActuel Marx
Volume38
Publication statusPublished - 2005

Fingerprint Dive into the research topics of 'The Marxist horizons of Axel Honneth’s ethics of recognition'. Together they form a unique fingerprint.

Cite this