Les sites de Tam Hang, Nam Lot et Tam Pà Ling au nord du Laos: des gisements à vertébrés du pléistocène aux origines des hommes modernes

Translated title of the contribution: The sites of Tam Hang, Nam Lot and Tam Pà Ling in northern Laos: from the Pleistocene vertebrate deposits to the origins of modern humans

Anne Marie Bacon*, Fabrice Demeter, Philippe Duringer, Laura Shackelford, Kira Westaway, Jean Luc Ponche

*Corresponding author for this work

    Research output: Book/ReportBookpeer-review

    Abstract

    Au cœur de la province de Huà Pan, dans le nord-est du Laos, à quelques kilomètres du village de Long Nguapha, le massif montagneux de Pà Hang est parcouru de nombreux abris-sous- roche, grottes et cavités. Dès 1934, le géologue Jacques Fromaget exhuma des vestiges fauniques, archéologiques et humains en abondance, datés du Paléolithique au Néolithique, inscrivant ainsi le Laos dans la Préhistoire mondiale. Ces localités sont regroupées sous un même nom, Tam Hang. Cet héritage historique a décidé une équipe lao-franco-américaine à entreprendre de nouvelles fouilles dès 2003. Des prospections autour du massif karstique de Pà Hang ne tardent pas à révéler d'autres gisements tout aussi riches : abris-sous-roche, brèches intrakarstiques et remplissages primaires de grottes. Cet ouvrage rend compte de toutes les découvertes et analyses faites entre 2003 et 2010
    Translated title of the contributionThe sites of Tam Hang, Nam Lot and Tam Pà Ling in northern Laos: from the Pleistocene vertebrate deposits to the origins of modern humans
    Original languageFrench
    Place of PublicationParis
    PublisherCNRS Éditions
    Number of pages149
    ISBN (Print)9782271074867
    Publication statusPublished - 2 Feb 2012

    Fingerprint

    Dive into the research topics of 'The sites of Tam Hang, Nam Lot and Tam Pà Ling in northern Laos: from the Pleistocene vertebrate deposits to the origins of modern humans'. Together they form a unique fingerprint.

    Cite this