Commencer

la suite, mais pas encore la fin

Translated title of the contribution: To Start: the following, but not yet the end

Bert Peeters

Research output: Contribution to journalArticle

1 Citation (Scopus)
4 Downloads (Pure)

Abstract

L'objectif de cet article est de revoir et d'approfondir la description du verbe commencer entreprise dans Peeters (1993b), en profitant de l'enseignement de Georges Kleiber, dont nous exploitons le principe de la métonymie intégrée et l'idée que la construction commencer + objet direct est d'ordre métaphorique. Ce n'est qu'un début, puisqu'on s'occupera avant tout des constructions du type ‘commencer à + infinitif’. Comme, depuis 1993, d'importants progrès ont été réalisés dans le domaine de la métalangue sémantique naturelle d'Anna Wierzbicka, que notre description avait pour but de faire mieux connaître, une mise à jour s'impose de ce côté-là aussi.
Original languageFrench
Pages (from-to)149-168
Number of pages20
JournalJournal of French Language Studies
Volume14
Issue number2
DOIs
Publication statusPublished - 2004

Bibliographical note

Copyright 2004 Cambridge University Press. Reprinted from Journal of French language studies.

Fingerprint Dive into the research topics of 'To Start: the following, but not yet the end'. Together they form a unique fingerprint.

Cite this